Sens dessus dessous

Mis à jour : mars 24

La semaine dernière, lors du DEV’UP O féminin, j’ai animé une table ronde sur le bien-être en entreprise. On y a parlé de bien-être des collaborateurs, des clients, des dirigeants.

L’un des éléments qui est revenu souvent est l’importance du sens.



En management, l’importance de dire où l’on va,

et pourquoi.


Une vision affichée et partagée, où on va ensemble, à quelle échéance et si possible même comment on va s’y prendre pour y aller. Là, on est dans la stratégie, le plan d’action.


Cela va se décliner en objectifs partagés et clairs ( vous savez des objectifs SMART E : Spécifique Mesurable Atteignable Réaliste et Temporel….j’aime bien aussi ajouté Excitant ).


Et surtout pourquoi on y va ! J’ai déjà évoqué dans ce blog l’importance du WHY, cher à Simon SINEK, qui nous explique qu’en management ce qui engage c’est de savoir pourquoi on fait les choses (ou pourquoi on les achète en marketing ! ), bien avant le qu’est ce qu’on fait et comment on le fait.

Bref le fameux sens. C’est quoi nos valeurs communes, ce qu’on défend, ce qu’on représente ensemble, ce qu’on veut apporter au monde (ou au marché plus prosaïquement ! )

Donner le sens, est donc l’acte fondateur du leadership.

Ca parait simple. Et pourtant, dans les entreprises, c’est souvent compliqué, peu ou mal exprimé, et je rencontre beaucoup de collaborateurs en manque de sens, ceux qui ne le connaissent pas, ou en quête de sens, ceux qui ne le partage pas ou plus.

J’avoue que pour ces derniers, je suis souvent inquiète, car en bon coach, je sais bien que quand on en est là, au désalignement, une des seules issues, à plus ou moins long terme, est de trouver une nouvelle aventure, dans laquelle on se reconnaitra.


Pour le dirigeant, préserver le sens, une absolue nécessité


Tout ce qu’un bon manager fait pour son équipe, il doit avant tout le faire pour lui-même, c’est ce que j’ai mis en avant dans l'un de mes articles « le management de soi ».


Donc en 1er lieu, le sens de notre action d'entrepreneur.

Définir où l’on va, avoir une vision de notre entreprise, ce qu’elle represente pour nous, pour nos clients, nos collaborateurs.

Tout ca mis en lumière dans un plan stratégique, un business plan. J’en suis convaincue, et j’en connais l’utilité pour avoir croisé pas mal de dirigeants en manque de plan dans mon ancienne vie à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat...

Mais si derrière cette vision, il n’y pas le pourquoi je la porte, peu de chance d'arriver en haut de la montagne.





C’est quoi le sens pour moi ?

Quelles sont les valeurs que je porte dans mon entreprise ou dans mon projet ?

Cela peut être la quête de la réussite, de l’argent, l’importance du service rendu aux clients, la passion d’un métier ou d’un art, l’envie d’aider les autres, d’avancer vers un monde plus vert, plus équitable, ou encore l’indépendance, la liberté, …

Pas de bonnes ou de mauvaises valeurs, mais simplement une nécessité de connaitre les siennes et de mettre son projet en adéquation.

Et puis aussi mettre à jour les besoins derrière les valeurs.

Par exemple, j'ai le sens du service client, et pour nourrir cette valeur j'ai besoin de connaitre leur satisfaction, de les écouter et d'obtenir leur reconnaissance.

Parfois nos besoins plus basiques, vous savez ceux qui sont tout en bas de la pyramide de Maslow ( physiologique / sécurité ) me pousse aussi à quelques compromis... Parce que je peux avoir très envie de changer le monde mais pour autant j’ai besoin de remplir mon frigo ! Ce n'est pas grave tant que l'on arrive à nourrir nos valeurs, à minima. La où il y a danger, c'est quand plus rien dans notre action de dirigeant ne vient gonfler nos valeurs, quand tout ce qu'on fait manque de cohérence. Quand on s'est perdu dans le tourbillon.


Le tourbillon de la perte de sens

Que faire dans ce cas la ?

Une pause.

Prendre le temps de faire le point. Sur soi, sur son entreprise, ce qui nous convient, ce qui nous convient pas ou plus. (Re)poser son cadre, son envie, son authenticité.

Et redessiner un demain qui nous ressemble. Qui fera sens.