La preuve de l'intelligence collective

Ce week-end, j’ai vécu une expérience de fou : la 3ème édition du Startup Weekend Annecy ! J’ai eu l’honneur d’être l’un des coach qui a accompagné les équipes dans ce défi de dingue : passer de l’idée à la startup en moins de 54 heures.

Et j’ai assisté à de la magie pure.

La puissance de l’intelligence collective.


Tout le week-end, on a parlé preuve de marché avec les équipes, car l’existence d’un problème à résoudre et d’un besoin client est ce qui transcende l’idée, la transforme en projet RENTABLE.

Mais pour moi on a surtout assisté à la preuve de l’intelligence collective, celle qui transcende les individus, les transforme en équipe, et au final rend les projets RÉALISABLES.


L'engagement individuel, au commencement de tout projet


Au commencement des compétences, mais surtout des engagements, individuels


Vendredi soir ce sont des individualités qui pitchent leur idée en 1 minute. Impressionnant. Brillant de créativité, de vision, d’envie, de folie parfois.

Sur 33 pitchs, le collectif doit en choisir 10. Négociation, séduction, coalition.

Puis les équipes se forment autour des porteurs d‘idées. Quête des meilleures compétences, mais aussi quêtes des meilleurs coéquipiers pour vivre cette aventure de folie.

Car au delà des compétences, ce qui fera la différence dans les équipes, c’est l’engagement. C'est la capacité du porteur de l’idée qui a été choisie, à partager sa vision, puis à lâcher son idée et à l’offrir au groupe. C'est aussi la capacité des pitcheurs qui n’ont pas été sélectionnés, à faire leur deuil, vite, et à se mobiliser pour un projet qui n’est pas le leur.

Le cœur doit battre dans chaque poitrine de l’équipe, pas seulement dans celle du leader.

Puis un esprit d’équipe


Dès le vendredi soir, il faut que l’esprit d’équipe émerge. Les cœurs doivent battre à l’unisson, vers un objectif commun et partagé.

On veut l’emmener où cette idée ? On veut montrer quoi au jury dimanche ? Et pour cela, qu’est ce qui fera la différence dans notre équipe ? Quelles valeurs ? Quelle devise ?

J’ai entendu de jolis mots : respect, humour, écoute, fierté,… « Un pour tous, tous pour le projet ! ».


Le samedi, on est dans le dur.

Après une première phase de brainstorming autour de cette idée qu’il faut apprivoiser, de détermination du business modèle, les équipes tentent de s’organiser.

Chacun bosse sur ce qu’il sait faire, et ce qu’il aime faire, ou pas. Se mettant simplement au service du projet, au service de l’équipe.

Certains donnent tout pour le projet, même quand ils n’y voient pas clair ou qu’ils n’y croient plus vraiment. « Je suis un peu perdu, mais l’équipe y croit, alors je suis. »

La force de l’équipe a le pouvoir de gommer les doutes individuels.




Puis une intelligence collective


Des binômes se créent, des sorties terrains s’organisent. C'est le temps de l'action.

L’émulation. L’énergie. Ils veulent réussir. Pas tant gagner, qu’aller au bout du projet.

Tester les limites de l'idée, les leur aussi peut-être.


Et puis parfois Patatras. L’idée n’est pas si bonne que cela, du moins peut-être pas assez mure. Choc. Qu’est ce qu’on fait ? On arrête ? Non, surtout pas.

Ils continuent, car l’équipe existe. Personne ne veut la décevoir. Personne n'a envie de la quitter.

Alors ils pivotent, repartent d’une feuille blanche. Ils inventent, construisent, trouvent une autre idée. Et l’idée est brillante. Car 6 cerveaux, 6 intelligences…..c’est explosif.


Il y a aussi des obstacles plus petits, des déceptions, des doutes, des coups de fatigues, des coups de gueule.

Ce n’est pas grave. L’essentiel existe : cette envie commune.

Respiration, réconfort, humour. Le groupe trouvera les solutions pour tout dépasser.


Pour finir : une histoire commune


Dimanche, c’est le stress.

La préparation du pitch final devant le jury.

Le temps tellement court, la fatigue tellement grande.

Mais l’équipe est devenue indestructible. Tout ce qui a déjà été vécu ensemble a construit l’histoire de l’équipe, et forgé son identité. Les devises qui n’avaient pas encore été trouvées finissent par voir le jour. Les cris de guerre canalisent les énergies avant le rush final.


Et puis, il y a cette fierté de monter sur scène pour présenter le projet de l’équipe.

Les cœurs palpitent, les mains sont moites et les yeux brillants.

Je n’ai vu que des équipes belles, soudées, heureuses. Waahou, ils ne se connaissaient pas il y a 48 heures!!

C’est beau, moi aussi j’ai le cœur qui palpite.


Les résultats tomberont, 4 équipes seront récompensées, mais ce n’est pas le plus important. Chacune des équipes a gagné. Chaque participant a appris. Sur lui, sur cette puissance de l’humain et de l’équipe. Nous repartons tous heureux, gonflés à bloc.


Alors milles mercis à l’équipe d’organisation de Startup Weekend Annecy de m’avoir permis de vivre cette expérience. Elle a une nouvelle fois confirmé qu’il y a quelques mois, j’ai fait le bon choix en misant tout sur l’humain au sein des entreprises et des projets.

Je veux accompagner et vivre ça, encore et encore : voir l’étincelle naître dans les yeux et dans les cœur des équipes, puis se transformer en feu d’artifice !


Le feu d'artifice de l'intelligence collective