Rechercher

2 ans !

Hier c'était le 2ème anniversaire d’Amaclé.



2 ans que j’ai choisi d’ouvrir les portes d’une cage dorée où je ne me sentais plus à ma place, et de prendre mon envol vers une nouvelle vie d’entrepreneure.

2 ans que j’ai troqué sécurité contre liberté.

2 ans en accéléré


Il s’est passé tellement de choses pendant ces 731 jours.

Certaines auxquelles je m’attendais, comme des émotions en dents de scie, des réussites et des déconvenues, des difficultés et des reconnaissances.

Et puis d’autres, qui m’ont vraiment pris de court, comme cette petite crise du covid 19 !

Ce coup d’arrêt brutal dans un développement qui prenait tout juste son élan, n’a pas été facile à appréhender. Beaucoup d’inquiétudes, de doutes et de remises en question. Du positif aussi, de la réactivité, de l’adaptation, de nouvelles offres, de nouveaux partenariats, de la solidarité... et la confirmation.


La certitude d'avoir fait le bon choix


Dans ces 4 mois de tourmente, il y a eu vraiment des moments où je me suis dit que cela n’allait peut-être pas être raisonnable de continuer, qu’il faudrait peut-être mieux arrêter avant d’y laisser trop de plumes, financières mais aussi en termes de stress et d’énergie.

Mais j’ai compris que c’est tout simplement impossible.


Impossible de me projeter ailleurs pour le moment. Impossible d’imaginer un autre métier tant il est aujourd’hui évident que j’ai trouvé ma place.


J’aime accompagner les autres, les managers, les équipes, les aider à se révéler à eux même, à mettre à jour leurs ressources, leurs talents, leurs propres solutions,…

Voir les managers prendre confiance, comprendre qu’ils ont des leviers d’actions et surtout qu’ils ont le droit d’être eux-même.

Voir les équipes co-construire leurs méthodes de travail, régler leurs tensions, fluidifier leurs communication.

Quelle chance d’être à leurs cotés à ces moments là.


J’ai beaucoup de gratitude pour mes clients, ceux qui m’ont fait confiance pendant ces 2 premières années, qui m’ont permis de les accompagner, d'être gagner en maturité et de développer encore mes compétences.


Aimer mon métier de coach et formatrice, et également celui de dirigeante d’entreprise.


Alors c’est vrai pour l’instant c’est une toute petite entreprise, mais il n’empêche, je dois aussi y développer une vision, décliner une stratégie en plan d’action, fixer des objectifs. Je dois faire du marketing, de la communication, des relations publiques, de la gestion, de la comptabilité, des achats…

C’est passionnant. J’apprends beaucoup, j’aiguise mes zones de talents, je perfectionne mes zones d’inconfort.


Sur ce chemin, je ne suis pas seule.

C’était l’une de mes peurs il y a deux ans, quitter le cocon d’une équipe, pour travailler seule. Mais je ne le suis pas.

J’ai intégré des réseaux qui m’apportent beaucoup en termes d’échanges, de challenges, de remise en question, de réconfort.

J’ai mis en place des collaboration avec des coachs, des organismes de formations, des spécialistes RH.

Je remercie toutes les personnes avec qui j’ai collaboré, celles dont j’ai croisé le chemin et avec qui j’ai fais quelques pas, le temps d’un café échangé, d’une conférence, d’un atelier ou d’un partenariat à plus long terme.

Une nouvelle fois, merci à mes proches.

A mes amis, ceux qui me réconfortent et aussi ceux qui me sermonnent quand je suis tentée de baisser les bras, ceux qui me soutiennent et qui font partie de mon COAM (comité d’Amis) sans lequel aucune grande décision stratégique ne peut être prise…


A mon mari, sans qui cette aventure serait moins belle. Parce que même si cette crise nous a rappelé que l'on est un peu fous d’être 2 entrepreneurs (oui vous savez ceux qui n’ont pas de salaire quand tout s’arrêtte du jour au lendemain ... !), qu’est ce que c’est précieux d’être deux à vivre tout cela, de se comprendre, de se projeter et de rêver ensemble.

Et maintenant ? Qu’est ce qu’on prévoit pour les 3 ans ?


J’ai des idées plein la tête, une certification process com en cours qui va me permettre de proposer d'autres choses, des nouvelles ressources à créer pour les managers, des nouvelles collaborations à venir…

Des envies de développement, de locaux, de statuts sérieux, d’embauches,…


Bon, restons réalistes, cela ne sera pas pour les 3 ans d’Amaclé, mais on se donne rendez-vous dans 3 ans ?!


Joyeux anniversaire Amaclé !